21/10/2012

La chute annoncée

Depuis de très nombreuses années, le PS brainois vivait d’âpres dissensions. Il s’en est suivi une alarmante hémorragie et un nombre important de défections tellement le climat était détestable.

Peu à peu, une certaine tendance s’est dessinée et a commencé à afficher sa préférence pour intégrer la liste du Bourgmestre pour les élections 2012.

Le PS est entré dans sa longue léthargie avant le grand saut fatal. Mais pour que le projet réussisse, il fallait un semblant de légitimation. C’est là le rôle de l’AG de juin 2011 pour décider la présence ou non de la liste PS sur la liste du Bourgmestre. Cependant, contrairement aux attentes, il n’y a pas eu de plébiscite. Une seule voix a fait la différence.  Au passage, j’affirme que ce résultat ne reflète nullement les rapports des forces. La courte victoire n’a pas rassuré.

Intervient alors le Président de la Fédération PS du Brabant Wallon. Les opposants ont été qualifiés de « râleurs ». Ils ont été menacés d’exclusion. Tout ceci à travers la presse. Jamais il n’y eu un contact avec les opposants à cette Liste du Bourgmestre. Leurs demandes de rencontres sont restées sans réponse. Fort de ce soutien, il n’y eu plus de barrière. Et le petit poisson rouge a été noyé dans la grande mer bleue. L’identité du PS  n’était plus qu’un lointain souvenir. Les valeurs socialistes ont été abandonnées au nom du slogan « poursuivons ensemble ».

Les promoteurs de ce projet et ceux qui sont aux commandes du PS brainois aujourd’hui, portent la lourde et totale responsabilité de la descente aux enfers du PS. Le temps n’est plus à l’amertume ni aux regrets. Il n’est pas honnête de toujours fuir ses responsabilités et de désigner des boucs émissaires. Ils sont appelés à rendre des comptes. Le premier acte doit être la démission du Président actuel, du bureau et du comité de l’USC.   Certains sont appelés aujourd’hui à respecter un choix. Il leur incombe de respecter le choix citoyen, le choix démocratique et éthique et se soumettre à cette volonté de changement exprimée au grand jour. Le PS doit retrouver son âme. Pour ce faire, une nouvelle équipe doit se mettre en place. Une refondation totale doit secouer le PS. Une équipe indépendante de toute influence doit se mettre en place pour donner un souffle nouveau. L’identité du PS ne peut briller à nouveau sans ce travail. Avec cette mésaventure, le PS a perdu son âme et quatre sièges au passage. C’est fort payé me semble-t-il.

Oser prétendre  et je cite « que les seules valeurs socialistes de Braine-l’Alleud sont bien entendu véhiculées et  incarnées par les 10 candidats du PS  brainois présents sur la liste du Bourgmestre » est une insulte grave pour tous les camarades.

Les faits ont démontré que cette entreprise était un véritable suicide collectif pour le PS.  En effet, le résultat est sans appel. L’histoire retiendra la défaite des défenseurs de cette ligne. La base du PS a désavoué cette option et ceux qui l’ont imposée.

Un changement en profondeur des instances dirigeantes doit s’opérer pour espérer un jour revoir un PS fort redevenir un acteur incontournable sur l’échiquier politique brainois.

Le PS doit être libéré et vivre son printemps arabe.

22:13 Écrit par Youssef RIZK dans Conseil communal, Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/07/2011

Nouvelle réponse à Monsieur Flahaut

Il semble que Monsieur Flahaut a choisi la voie de l’affrontement et non du dialogue. Par le biais de la presse, il s’adresse aux militants socialistes de Braine-l’Alleud et  menace d’exclusion du PS ceux qui voudraient défendre les couleurs du PS aux prochaines élections communales. Il agite la menace de l’exclusion. Et après ?

La démarche du Président de la fédération annihile tout espoir de retrouver l’unité au sein du PS brainois. Elle creuse davantage un fossé vieux de plusieurs années. Cette approche est désastreuse  au moment où certains luttent pour que le cœur socialiste continu à battre à Braine-l’Alleud.

Cette menace laisse indifférent ceux à qui elle s’adresse car ils sont convaincus de la justesse de leur combat. Dans les faits, ses effets s’éteignent ainsi aussi vite que l’effet d’annonce.

Sur un autre plan, Monsieur Flahaut se rappelle certainement ce que la menace et l’exclusion ont produit à Tubize. Je ne m’étendrais pas sur ce point.

Monsieur Flahaut est invité à placer son énergie au service du PS brainois au lieu de la gaspiller dans les menaces stériles. Il devrait, à mon sens, privilégier une démarche constructive. Cela consiste à entreprendre une analyse des véritables causes des dissensions au sein du PS brainois et y apporter des réponses adéquates.

J’ose imaginer que la sentence « Il n’y aura pas une liste PS. Ceux qui veulent ce sigle ne l’auront pas. Et risquent d’être exclus du parti », s’applique à chaque membre du PS local, partisan ou non de la liste du Bourgmestre.

Pour rappel, le vote lors de l’AG de la honte, n’a porté que sur le point de la participation à la liste du Bourgmestre. La convocation est à la disposition de la presse pour attester la véracité de ce récit.

Monsieur Flahaut a exprimé son opinion à ce niveau. Je ne partage pas sa position. Une question aussi cruciale pour l’existence du PS à Braine-l’Alleud, ne peut être tranchée par une déclaration de guerre via presse interposée. En outre, le PS est un parti démocratique et la décision n’appartient pas à une seule personne.

Pour sortir de l’impasse crée par une convocation contestable, une des pistes sera l’organisation d’une AG consacrée à la question du sigle.

Le PS brainois ne peut être mené là où il ne désire pas se trouver sur base d’une tromperie aussi flagrante.

Pour terminer, malgré toutes les menaces d’exclusion ou autres, je continue à défendre le PS brainois, n’en déplaise à certains.

17:17 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/07/2011

Réponse à Monsieur Flahaut

Ce poste est une réponse à la déclaration de Monsieur Flahaut dans vers l’Avenir de ce 07.07.2011 (http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20110707_00021781 ).

 « Il n’y a pas de débat. Tant pis pour ceux qui râlent »

Quelle belle leçon de démocratie venant de notre Président de la Chambre des Représentants ! Refuser le débat n’est pas digne d’un personnage avec un tel niveau de responsabilité politique. Etouffer la libre expression est une maladresse non permise dans le chef d’un aussi important personnage de l’Etat. Cela s’apparente à  une forme de totalitarisme intellectuel digne de l’ancien bloc soviétique.

Monsieur Flahaut ne peut ignorer que l’absence de débat est un des maux les plus dangereux pour la survie de la démocratie et ne peut qu’engendrer la pensée unique, lit de l’immobilisme.  

Les « râleurs »

Monsieur Flahaut qualifie les opposants à cette liste de râleurs (« ceux qui râlent »).

Si Monsieur Flahaut a le droit (au même titre que n’importe quel citoyen) d’exprimer son point de vue, cela ne le dispense pas pour autant de respecter les avis différents de la (très) courte majorité qu’il défend.

Une telle position est-elle vraiment faite pour tenter de rassembler les forces ? Personnellement j’en doute.

 

 « Pas question non plus d’imaginer des socialistes qui répondraient à l’appel du CDH d’Olivier Van Ham »

Je m’étonne, qu’à présent, on ne puisse plus penser le PS sans le rattacher à une autre formation politique. Tout d’abord cette affirmation est fausse et injuste à la fois. Elle s’inscrit dans le registre de la politique de désinformation en cours depuis un certain temps.

En ce qui me concerne, et certainement d’autres « râleurs », je suis uniquement animé par la défense de l’âme et de l’identité socialiste à Braine-l’Alleud. Je  suis intimement convaincu que le PS a encore des combats à mener dans notre ville pour le bien des gens, sans avoir à être absorbé par une formation politique aux intérêts différents de nos idées.

Je m’interroge quant à l’opposition tranchée à une alliance avec le CDH, alors que certains encensent celle avec le MR depuis des années sans provoquer de réaction de la part de la Fédération. Une telle alliance rappellerait-elle de mauvais souvenirs du côté de Nivelles ?

Conclusion

Dans la stratégie choisie par une très courte majorité, c’est le PS qui trinque et qui s’enfonce dans l’abime, victime sans doute de calculs hasardeux. Il suffit d’opérer une rapide lecture du passé récent pour en avoir la preuve.

Je souhaite rappeler à Monsieur Flahaut que ce n’est pas le dirigeant qui fait le peuple mais c’est le peuple qui fait le dirigeant. Une équation à méditer profondément.  Le citoyen reste maître de son choix et au moment du vote, il accordera son suffrage à qui il le souhaite.

Traiter les camardes qui ont activement participé aux campagnes électorales du PS, avec conviction et détermination, de râleurs est scandaleux. Je ne suis pas sûr que ceux-là soient encore DISPO pour s’investir lors des prochaines échéances.

Il n’en reste pas moins que les vraies questions n’ont pas été abordées. Il est grand temps de s’inquiéter de l’érosion des militants et de l’électorat socialiste ainsi que des conséquences de pareille aventure (liste du Bourgmestre) pour la survie du PS à Braine-l'Alleud.

Pour terminer je trouve singulier  de la part du Président de la fédération du PS du BW de s’attaquer à ceux qui défendent le PS et son identité.

21:46 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/06/2011

Nécrologie du PS (dans sa configuration actuelle)

 

Depuis quelques années, je vous annonçais la mort lente du PS à Braine-l’Alleud. Depuis hier soir, c’est chose faite. Le PS a été poussé dans le cercueil avec une voix de différence (27 oui -26 non) par les promoteurs de la liste du Bourgmestre. C’est dire la profondeur de la fracture. Il appartient à ceux qui ont imposé cette ligne d’assumer la dilution du PS et la cassure au sein de l’USC.

Tout se passe au nom d’une supposée promesse de deux postes exécutifs au sein de la prochaine majorité. Certains semblent avoir oublié que c’est l’électeur qui décide. C’est à lui de faire une appréciation sur la crédibilité de certains.

Il paraît selon certains que faire partie de la prochaine majorité sur la liste du Bourgmestre, permet au PS de continuer à défendre les plus démunis et promouvoir une politique sociale.

Or, en réalité, le PS fait la politique sociale que le MR veut bien qu’il fasse. Il est flagrant de constater que l’action sociale du PS brainois est limitée au CPAS. Seul endroit où quelque soit la couleur politique du Président, la politique sociale aura toujours droit au chapitre, car le CPAS se doit d'appliquer la législation qui règle ses missions. Il suffit de voir ce qui se passe au CPAS de Waterloo dirigé pourtant par un MR. Ce CPAS accompli un travail social formidable.

En réalité, le social promu par cette ligne du PS à Braine-l’Alleud le ramène au début des années septante et à la charité publique. Quelle belle prouesse que de remettre le PS de Braine-l’Alleud dans le passé.

L’argument est court et creux. L’âme du PS brainois a été bradée pour deux hypothétiques postes à l’exécutif.

Les longues luttes des camarades ont été balayées en quelques minutes par certains au nom du pouvoir. La honte a été jetée sur l’histoire du PS de Braine-l’Alleud.

 

Il y a un grand vainqueur sur la scène politique brainoise. C’est le MR qui s’adjuge le PS par une simple promesse faite à certains. Quelle magnifique stratégie pour réduire en silence un adversaire.

  

Quelques précisions concernant les articles de presse parus à ce sujet:

1. Le vote n'a pas porté sur le sigle PS mais sur la présence du PS sur la liste du bourgmestre. Dès lors rien n'est moins sûr quant à la question de l'utilisation du sigle PS pour une liste PS aux élections communales de 2012,

2. L'assemblée générale n'a pas été ferme comme déclaré. Il y a surtout eu bassesse et démagogie.

3. La non tenue de l'AG ordinaire est due en réalité au départ de la majorité des membres présents par dégout de ce qui venait de se passer. A quoi bon organiser encore une AG alors que la décision est déjà dans les mains du MR.

20:59 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

22/06/2011

Liste du Bourgmestre, suite

A quelques jours de l'AG décisive pour l'avenir politique du PS à Braine-l'Alleud, Monsieur Parvais rappelle son choix de faire figurer le PS sur la liste du Bourgmestre. C'est une manière subtile d'influencer le militant lambda.

L'autre partie de l'article se penche sur le bilan du CPAS. Encore une fois hélas, il démontre que le PS reste emprisonné dans la conception de logements sociaux. Actuellement la problèmatique du logement et de la difficulté d'en trouver un a prix abordable va bien au delà des logements sociaux. Pour preuve, l'exode des jeunes et jeunes couples de la classe moyenne de Braine-l'Alleud.

21:37 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/06/2011

Assemblée générale et Liste du Bourgmestre: acte final?

Par une lettre reçue hier le 14.06.2011, la Fédération PS du BW convoque enfin une AG de l’USC de Braine-l’Alleud. La date du 29.06.2011 est retenue à 19h Maison du peuple.

Cette AG devra décider de la présence du PS sur la liste du Bourgmestre ou pas.

Le choix de la date est subtil. On est en période de congé et/ou d’examens. Même si ce n’est pas voulu, cette décision avantage le clan favorable à la dilution du PS dans la liste du Bourgmestre. Il est vrai également que la mort du PS passera inaperçue et la pilule sera moins amère en période estivale.

 

Avec d’autres, nous avons beau chercher pour trouver les avantages que tirerait le PS en se muselant au sein de cette liste. Rien n’apparaît en termes d’avantage collectif. La donne est différente en terme de promesse de mandats exécutifs pour certains.

 

Camarades, le PS brainois ne peut capituler. Le PS brainois ne peut céder à la volonté de quelques uns et renier son histoire rien que pour être au pouvoir. Le PS brainois doit continuer à exister avec sa propre identité et fonctionner fidèlement aux valeurs du Parti. Le PS brainois doit retrouver sa vocation de contrepoids contre la politique libérale. Il ne peut le faire qu'une fois libéré de cette alliance voulue par certains rendant le PS totalement inopérant depuis quelques législatures déjà.

La mobilisation est de mise pour barrer la route à ceux qui veulent la mort pure et simple du PS barinois. Ensemble, nous pourrons faire échouer cette entreprise et peut-être ramener certains à la raison. Notre Commune se transforme à une vitesse folle pour devenir un ilot pour les élites. Les jeunes sont forcés de se chercher un foyer ailleurs dans des endroits accessibles. La politique menée jusqu’à présent favorise une certaine couche de population au détriment d’autres. Bientôt il faudra répondre un  profil particulier pour pouvoir venir y vivre ou continuer à y vivre. Ce n’est pas la liste voulu par le Bourgmestre qui empêcherait ce phénomène bien au contraire. A partir du moment où le pouvoir prime sur l’intérêt collectif, il y a lieu de craindre pour l’avenir de notre Commune.

 

Camarades, je vous invite à venir nombreux et nombreuses pour voter non lors de cette AG. Par cet acte, vous aurez amorcé la refondation du PS brainois et rendu sa dignité.

20:16 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/03/2011

Fin d'une époque PS

Le 26.03.2011, se tiendra l'Assemblée générale de l'USC de Braine-l'Alleud. Celle-ci est décisive pour l'avenir du PS à Braine-l'Alleud. En effet, l'USC est invitée à y prendre une position définitive au sujet de la participation du PS à la liste du Bourgmestre. Il ne faut pas se leurrer sur l'issue de cette AG. Les jeux sont faits, quelque soit les formes prises pour donner un parfum de légitimité à cette option. N'en déplaise à certains, il suffit de relire la presse passée pour se rendre compte que cette option a été choisie et définie des mois voire des années avant cette AG par quelques uns. Pire, les militants et mandataires PS apprennent les choses par voie de presse ou par ouie dire.

Malheureusement, jamais on ne donne d'autres explications à cette volonté que celle : il faut être dans la majorité, même si le MR n'a nul besoin d'un autre parti vu sa majorité absolue. Ainsi, on a l'impression que ce qui prime à travers ce projet ce ne sont plus les valeurs du PS, ni les causes qu'il défend. C'est le mandat qui est recherché. Toutes les longues luttes, tous les sacrifices, toutes les causes défendues au nom de l'idéologie socialiste et toutes les valeurs socialistes sont balayés pour s'assurer un mandat exécutif au sein de la prochaine majorité. Mandat qui pourra servir de couverture sociale à cet exécutif totalement bleu.

Ce n'est pas pour cela que le PS existe.

Nous assistons à la fin d'une époque glorieuse du PS  brainois sous les coups de certains de ses propres élus. L'époque où les valeurs socialistes étaient défendues ardemment, sans concession, quitte a être dans l'opposition pour mieux rebondir, est révolue, place aux carrières, aux calculs à la petite semaine. Il ne faut pas se faire d'illusions. Les résultats du vote seront en faveur de la ligne dictée depuis des mois voire des années. La rumeur affirme même que les noms PS sur cette liste sont déjà choisis. Si cette rumeur se vérifie, les masques seront définitvement tombés.

 Mais une autre voie est possible, l'alernative existe. Un nouveau soufle peut exister. Une nouvelle vision du PS brainois peut naître avec un projet socialiste et de gauche pour notre commune. 

Sauf un dernier sursaut, il faut se préparer à l'idée d'une liste alternative du PS en association avec toutes les forces de gauche. la mobilistation est de mise pour préparer l'avenir. La flamme du PS est capable de briller dans le ciel de Braine-l'Alleud  avec ou sans certains.  Parce que les valeurs socialistes ont encore tout leur sens dans notre commune........ si les militants PS ont encore le coeur à se battre pour leurs valeurs. Sans cela, nous pourrons dire adieu au PS à Braine-l'Alleud.

 

21:21 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/01/2011

Liste du bourgmestre suite

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=3931...

A la lecture de cet article, on constate que l'oppostion à cette liste n'est pas qu'au sein du PS. Fort heureusement nous sommes dans un pays démocratique et c'est le citoyen qui a le dernier mot lors des élections.

20:15 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/01/2011

L'avenir du PS brainois

Dans le journal Le Soir de ce lundi 17/01/2011, on peut lire la préférence de Mr Parvais pour une liste du Bourgmestre. Jusque là, rien d'anormal. Chacun est libre d'exprimer ses souhaits.

Par contre, plusieurs propos doivent être rectifiés et recadrés.

Ainsi, on apprend (et je l'avoue en tant que conseiller communal PS je l'apprend par presse interposée) que dans l'ensemble la volonté de travailler avec le MR est manifeste au sein du PS brainois. Mr Parvais oublie de préciser qu'il y a plusieurs courants au sein de la section PS de Braine l'Alleud. La tendance qu'il défend n'est qu'une tendance parmis d'autres et elle est loin de représenter "l'ensemble".  Il est dit dans cet article, qu'on a discuté à trois reprises de cela au sein du PS Brainois. Preuve que la tendance qu'il défend n'est pas acquise. Dans les faits cela s'est traduit par le fait que l'AG (seul organe pouvant prendre ce type de décision) consacrée exclusivement à ce point n'a pas pu se prononcer sur le sujet. De plus, l'AG n'a en aucun cas donné mandat à Mr Parvais pour confectionner cette liste du bourgmestre et encore moins pour négocier le nombre de place qui seraient attribuées aux candidats PS.

Cet article, mais aussi d'autres sur le même sujet parus par le passé dans la presse, pourrait me faire penser qu'on met les membres PS devant le fait accompli : "C'est fait, on ne va pas revenir en arrière". J'ose espérer me tromper. Je m'étonne du fait que jamais on n'entend une autre tendance. Je m'étonne aussi du fait qu'il semble impossible à certains d'énvisager encore une liste PS à Braine-l'Alleud. Cette idée semble avoir disparu du schéma mental de certains, à mon grand désarrois.

Je comprend parfaitement le fait que le bourgmestre tende par tous les moyens d'englober dans sa liste son adversaire le plus important en terme de siège. Stratégiquement c'est tout à fait logique. Une fois fondu dans la liste Bourgmestre, le PS n'aura plus aucune visibilité à Braine-l'Alleud et le MR aura pu s'imposer comme incontournable pendant plusieurs législatures. Politiquement c'est très bien joué et je félicite notre bourgmestre pour sa vue à long terme. Par contre, je ne comprend pas que des membres importants du PS ne s'en rendent pas compte et acceptent ce deal sans broncher. Pensent-ils à l'avenir du PS et de ses idées? Car une fois englobé (phagocité même) par le MR via la liste du Bourgmestre, que lui restera-t-il comme liberté pour défendre les valeurs PS à Braine-l'Alleud?

ll est évident que les socialistes doivent se mobiliser et redoubler d'efforts pour que la flamme socialiste continue à briller dans le ciel brainois. Le PS brainois n'est pas une affaire de personne. Ceux qui ne s'y sentent pas bien, ont la totale liberté à titre personnel de choisir la liste qu'ils voudront. Cependant, ils n'ont pas le droit d'hypothéquer l'avenir de toute une USC et d'ainsi piétiner de longues années de lutte de nos ainés.

Je conclurai ce post, en rappelant que l'AG est la seule instance souveraine pour décider de l'orientation à prendre lors de la prochaine législature. Je considére donc que cette déclaration n'engage que son auteur, elle n'a aucune légitimité. Je l'invite donc à faire preuve d'honnêteté intellecteulle et de rectifier la teneur de cet article dans la presse.

21:47 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/04/2010

L'esprit constructif du PS de Braine-l'Alleud

Auparavent, les instances dirigeantes de l'USC de Braine-l'Alleud,  avaient déjà brillé par l'édition de PV divergeants pour une même réunion. Ce système en avait fait porter la responsabilité à la secrétaire, qui pourtant n'exécutait que les directives qu'elle recevait.

Ce même système, avait fait de multiples entorces aux valeurs du socialisme en acceptant les intimidations et les propos racistes, en exigeant que j'arrête de m'exprimer sur mon blog. Voir les post précédants pour les retroactes. Ce système me promettait d'exiger les excuses de l'auteur des propos racistes. Suite à une démission carnavalesque  et éphémère de ce dernier, il fut réintégrer à bras ouvert au sein du comité lors de l'AG où il était sensé présenter ces excuses ... ce qu'il ne fit pas bien entendu.

Depuis quelques semaines, le chef de file de l'USC Monsieur Parvais semble s'intéresser à ce blog à sa manière.... en jetant le discrédit sur mes propos (ex: il prétend que je désinforme en date du 07/03/2010) ou en m'invitant à m'exprimer de manière constructive et à débattre au comité au lieu de le faire sur le net. 

A l'occasion de l'élection au poste de Président de l'USC, à laquelle j'avais postulé, je l'ai pris au mot et me suis présenté à l'AG du 21/04/2010. Monsieur Parvais ayant proposé d'être constructif, j'en avais déduis, fort naïvement, que le débat constructif serait dans les deux sens, tant pour moi que pour lui. Et l'occasion d'enfin clotûrer dignement l'épisode des propos racistes. Je ne demandais que des excuses publiques et un rappel à l'ordre. De ce fait, lors de cette AG, j'ai demandé à l'auteur des propos racistes de me présenter des excuses, estimant que c'était le lieu par excellence de le faire. Ce dernier refusa et se leva pour quitter la salle. Témoignant d'une impartialité pour le moins personnelle, Monsieur Parvais lui demande de rester et de s'asseoir. Témoignant toujours d'un sens de la justice très intéressant, Messieurs Parvais et Dachelet (Président sortant) me rétorquent que ce n'est ni le moment ni le lieu. Témoignant d'un grand courage, l'assemblée se tait.

Monsieur Parvais commence alors ce fameux débat constructif. Il y révéla une signification bien particulière au terme "constructif". Il décida, sans me donner la moindre occasion de le contredire, que cet événement n'était qu'une querelle entre deux citoyens sur la place publique. Il oublie bien vite que si ce dernier avait eu l'audace de m'insulter et de m'inviter à retourner dans mon pays (bien que je soit belge autant que lui) c'était au sortir d'une réunion du Comité PS où avait déjà eu lieu le procès de mon blog. Que cela se passait devant les membres du Comité PS et le Président de ce comité. Il oublie que c'est la conséquence des propos et attitudes des instances  politiques dirigeantes  de l'USC contre ma personne et mon blog, qu'ils ne semblent pouvoir supporter. Il oublie aussi qu'à cause de leur inertie, d'autres ont eu le courage d'enfoncer le clou en m'envoyant des mails où je passais pour un monstre et où on estimait que l'agresseur c'était moi, par un miracle que je ne m'explique pas encore. Lors de cette AG, après avoir balayé la moindre chance pour moi d'avoir enfin des excuses, Monsieur Parvais, qui semble omnibilé par mon blog, reprend ses attaques contre celui-ci en lâchant un très constructif "tu n'écris que des conneries", et un tout antant constructif "tu dois grandir". Si cela démontre une certaine pauvreté intellectuelle dans l'agumentation, cela questionne aussi sur le fait que Monsieur Parvais semble être devenu un grand fan de ce blog, aimerait-il à ce point les conneries?

Par ailleurs, je m'interroge sur l'obsession de Monsieur Parvais et d'autres du PS quant à mon blog. Je ne les oblige pas à le lire et je ne leur impose pas sa vue. Rien ne les oblige à y surfer. Leur obsession me pousse à croire qu'il est devenu une tribune trop libre à leur yeux. Tribune qu'on tente de réduire au silence, par la force ou en la dénigrant publiquement par des petits commentaires non argumentés. 

Mais les temps changent. Il est fini le temps où ceux qui avaient le pouvoir imposaient aux autres leurs idées. Fini le temps où les puissants pouvaient réduire au silence les voies divergeantes. A notre époque, chacun à le droit de s'exprimer, de donner son opinion. Ceux qui ne vivent pas avec leur temps devraient s'y adapter et adapter leur attitude sous peine de disparaître peu à peu. La désaffection massive des citoyens par rapport à la politique pourrait y trouver son explication. Qui de nos jours peut encore accepter d'obéir sans réfléchir, de suivre sans s'interroger?

Ce blog ne sera pas supprimé. Ma liberté d'expression ne sera pas brimée. Chaque fois qu'on s'attaquera à ma liberté d'expression, à mes origines, à ma personne, la réponse sera là, courtoise, argumentée, respectueuse mais ferme et déterminée. Chaque attaque, qu'elle soit verbale, via le mail ou les commentaires sur ce blog, aura une réplique.

Aux membres du PS local ou supra local qui estiment que je suis en infraction avec les chartes et codes de déontologie du PS, je les invite à avertir le comité de vigilence du PS, ou tout autre organe du PS qu'ils souhaitent. Je me ferai un plaisir d'y expliquer ce qui se passe à l'USC de Braine-l'Alleud. Cependant, je n'accepte d'être entendu que par le comité de vigilence du PS national.

Je tremine par féliciter mon adversaire pour son éléction à la Présidence de l'USC.

22:11 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |