14/06/2011

Liban un gouvernement, Belgique toujours le vide

Alors qu’il est composé de 17 communautés et, malgré la complexité de la situation interne et externe, le Liban s’est doté d’un nouveau gouvernement après cinq mois. Toutes mes félicitations au peuple libanais. Il faut reconnaître qu’il s’agit là d’un exploit quant on connait la situation interne de ce pays et les évènements qui secouent les régimes de la région, non sans influence directe sur le pays.

 

Cette prouesse devrait inspirer nos dirigeants belges et leur insuffler la sagesse nécessaire pour qu’enfin un nouveau gouvernement soit formé.

Assez d’hypocrisie et de jeux politiciens sur le dos du citoyen. Avec deux communautés en présence et sans la présence d’armes en dehors de la sphère étatique, nous devrions pouvoir nous entendre.

Je propose à nos responsables politiques un stage d’un mois au Liban pour connaître la recette de la réussite.

 Il est grand temps que cette classe politique assume sa responsabilité et/ou ait le courage d’avouer son échec. Le pays ne peut rester dans le flou pour des calculs  électoraux.

22:15 Écrit par Youssef RIZK dans Liban | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.