14/03/2010

Réponse à Monsieur Parvais

En réaction à mon article du 28/01/2010 intitulé "Nouvelle croisade du PS", Monsieur Olivier Parvais parle de désinformation... et de danger (voir sa réaction du 07/03/2010). Pourquoi me voit-on comme un danger (ce n'est pas la première fois qu'on associe mes développements sur ce site à la notion de danger dans certains cercles du PS local, notamment à son sommet)?

Tout d'abord, j'invite Monsieur Parvais à développer ses arguments et à ne pas se contenter de phrases bateaux.

Par ailleurs, sa réaction semble, à mon sens, déceller une étroitesse d'esprit et une incapacité à tolérer la différence. Cela s'apparente à une dictature et nous rappelle certaines époques d'obscurentisme.

Etrangement, Monsieur Olivier Parvais n'a pas réagi suite à mes articles concernant le racisme dont j'ai été victime de la part de certains à l'USC. Il n'a pas pris de mesure au sein de cette USC pour cadrer ces personnes, bien au contraire.

Monsieur Olivier Parvais réagi quand j'utilise ma liberté d'expression pour traiter d'un sujet. S'il n'est pas en accord avec mes idées, il est libre de l'exprimer mais la moindre des choses est d'argumenter et non de jeter le discrédit.

Cependant, il est aux abonnés absents quand mes articles portent sur des faits précis.

21:05 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Depuis l'assassinat d'André Cools et l'affaire des 3 Guy, le PS a ouvert la porte à une bande d'affairistes de tout poil qui ont érigé en devise "la fin justifie les moyens". L'état général de la Wallonie témoigne de cette dérive, l'indifférence d'une tranche importante de la population, qui perd pied moralement et matériellement, fait le reste.

Écrit par : papy | 15/03/2010

Monsieur Parvais Cher Youssef,
Au lieu de te répendre en public, viens donc aux réunions du Comité PS, pour t'exprimer et te faire entendre c'est la première des étapes démocratiques. Amitiés. Olivier

Écrit par : Parvais | 29/03/2010

Cher Olivier
Merci de ton invitation.J'ai pratiqué les étapes démocratiques et j'ai tenté de laisser le débat en interne . Après avoir été insulté à plusieurs reprises par ce comite ô combien démocratique, j'utilise mon droit à la libre expression reconnu par notre démocratie. le jour où en tant que (chef de fil) tu assumes véritablement tes responsabilités j'examinerai ce retour.
Bien à toi
Youssef


Écrit par : youssef | 29/03/2010

Écrire un commentaire