10/04/2009

Le PS et la Californie

Le voyage de plusieurs membres du Bureau du parlement wallon en Californie fait couler beaucoup d'encre et à juste titre.
Le fait marquant est de constater la désapprobation unanime de toute la classe politique. Certes l'attitude est noble. Cependant, elle n'est pas exempte d'hypocrisie puisque ce phénomène n'est ni nouveau, ni interdit par les Partis.

Les missions sont nécessaires pour favoriser les échanges culturels et économiques et vendre l'image de notre pays à l'étranger. Ce principe n'est nullement mis en cause. Il faut cependant veiller à limiter les dépenses inutiles et les abus qui ont cours.

J'ai été frappé par les réactions des Partis politiques. Cependant,  c'est l'attitude de mon propre Parti qui a le plus retenu mon attention. Celui-ci dit ne pas cautionner ce voyage et parle de réglementer. D'abord si le Parti ne cautionne pas, c'est avant le scandale et surtout avant le voyage qu'il devait se positionner. Par ailleurs, vouloir réglementer à chaque fois après un acte d'abus hôte toute crédibilité à un Parti déjà lourdement secoué par les scandales. Dès lors, le Parti socialiste est invité sans tarder à passer du discours aux actes. Les mesures les plus appropriés que le parti aurait du prendre c'est d'obliger ses représentants à rembourser à l'instar de ce que le CDH et le MR ont fait. C'est l'attitude la plus seine et la plus adéquate.  Toute autre position relève selon moi de manoeuvres politiques. La tête du parti est invitée à agir autrement et de manière vigoureuse et non équivoque. Car, nous, représentants de base et militants, nous en avons assez de subir les foudres par la faute de certains qui salissent l'image du parti dans son ensemble. Nous sommes trop fatigués à défendre un parti qui ne prend pas les mesures nécessaires pour se débarasser de ses démons et de ses pratiques. Il nous est difficile de continuer à défendre les valeurs de ce parti sur le terrain au quotidien si en haut de la pyramique certains ne se soucient guère de la base et de la population.

Comme tout militant socialiste je condamne sans équivoque ce type de pratique et j'ose espérer que mon Parti adopte une autre attitude que celle connue actuellement.

19:08 Écrit par Youssef RIZK dans Parti Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.