22/02/2009

réponse MPL 4

Chers compatriotes

Il est regrettable de constater que la discussion avec vous est d'aucun intêrret. Je n'ai pas pour habitude de perdre mon temps dans des échanges stériles.

Néanmoins, pour clôturer ce chapitre, je me permets  une dernière mise au point.

Il est afligeant de voir que même vivre dans un pays démocratique n'infulence nullement votre manière de voir et de pratiquer la politique. Même en dehors du Liban vos actions sont guidées par la haine, le refus du débat, le refus d'une opinion contraire à la votre et tout simplement le refus de l'autre à partir du moment où il ne partage pas tous vos procédés. Vous excellez dans l'art de la fuite , vous éludez les réponses et vous tentez d'orienter le débat pour vous débarrasser d'une critique qui semble être douloureuse. De plus pour des personnes qui prétendent défendre un mouvement politique vous manquez du courrage de décliner vos identités et vous demeurez cachés derières des pseudonymes. Cela est sans doute du à vos convictions qui restent branlantes malgré les apparences.

Mon texte porte uniquement sur le CPL et ne vise aucunement le Hezbollah. Votre sport favori semble être la tentation de diviser et de créer des comflits pour s'abriter à leurs ombres. Il est vain de tenter de m'éloigner de mes amis du hezbollah et de Amal. Nous enfants du sud notre histoire commune puise ses racines dans des temps séculaires. Quant à vous, vous semblez découvrir seulement maintenant l'existence et la richesse de la cohéxistence avec la respectée communauté chiite du Liban tout simplement parce que cela est profitable à votre survie politique. Très solennellement je conseille à mes amis du hezbollah et Amal d'observer la plus grande vigilence à votre égard car demain vous serez sans doute tentés d'une autre alliance au gré de vos intérrêts du moment. Alors que le hezbollah et Amal mettent toutes leurs capacités (discours et pratiques) au service de leur communauté et du Liban dans son ensemble en respectant leurs opposants, vous au CPL votre obsession première et dernière demeure l'élimination de vos opposants. Vous maniez à merveille un discours magnifique sur la défense des chrétiens alors que vos pratiques font exactement le contraire.

Revenavt au chapitre des seigneurs de la guerre, vous refusez d'admettre l'évidence. J'ai nullement besoin de vos leçons de géopolitiques pour analyser la situation. Mon argumentation est basée sur mon expérience personnelle et sur l'observation et l'analyse des faits avérés. Ainsi, à partir du moment où un chef orchestre une guerre contre les siens ( le peuple libanais), il ne peut être qualifié autrement que seigneur de guerre au même titre que ceux qu'il a combattu. Or, notre général ayant parfaitement joué ce rôle, il ne peut pas s'exclure de ce cercle. Pour votre enseigne, aucun de ces seigneurs de guerre n'a trouvé et ne trouvera grâce à mes yeux. Dès lors, je ne comprends pas pourquoi vous persistez à citer le nom de Monsieur Geagea dans chacune de vos réponses ( à moins qu'il soit votre préoccupation principale et dans ce cas c'est votre problème) et pourquoi vous ajoutez le nom de Monsieur JOUMBLAT alors que ma discussion est exclusivement centré sur le CPL? Est-ce parce que votre repértoire de réponses standards est incapable de contrer mes idées, est  ce une volontée délibérée de votre part pour me cataloguer ou est  ce les deux? Je ne suis ni Geageaiste, ni Joumblatiste mais un simpe citoyen libanais qui aspire à l'édification d'un Etat digne de nous et  à une nation libanaise véritable. Il est dommage  que vous soyez toujours sur la défensive et dans un état permanent de fébrilité rendant toute action rationnelle et respectueuse impossible dans votre chef.

En ouvrant le débat, je pensais être en présence de personnes tolérantes et ouvertes à la discussion. Hélas, vos réponses montrent que les qualificatifs les plus appropriés pour votre mouvement sont l'égocentrisme, le négativisme, le néhilisme, le séctarisme et la négation de l'autre. Dès lors, toute discussion avec vous constitue tout bonnement une perte de temps et ramène le débat à un niveau indigne. Si vos espérences électorales sont à la hauteur de votre niveau politique je vous souhaite bonne chance. Une dernière chose camarade, quand on se frotte à la chose politique, la première des vertus et de ne pas dénigrer une personne qui ose un avis différent des votres. Il faut être priudent car qui sait qu'un jour je serais parmis les dirigeants voir les candidats du CPL. Quelle attitude aurez-vous à mon égard ce jour là?

 

 

 

 

 

 

de vous mettre en garde contre toute interprétation de mes propos. Non cazmarade je ne fais pas l'apologie du Hezbollah. Bien au contraire, j'insiste sur mon plus grand estime pour ce Parti. Par ailleurs je me permets de t'informer que mes relations avec le Hezbollah date de lépoque où personne au Liban ne pensait encore voir votre mouvement faire parti de l'échoquier politique libanais. Mes flèches visent votre mouvement et rien de plus. Vous éludez les réponses, vous me taxer de pro chef de milices et j'en passe. Par ailleurs vous évoquez toujours ce que les autres ont fait mais vous êtes incapables de reconnaître vos responsabilités dans les tragédies qui ont secoué le pays depuis 1989.

J'ai nullement besoin de vos leçons  de géopolitiques concernant mon pays. Vos actions n'ont laissé drières elles que la désolation après la fuite de notre général alors qu'avant ses guerres d'éliminations cette région constituait une forteresse avant l'avènnement de votre mouvement.

11:09 Écrit par Youssef RIZK dans Liban | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.