06/01/2009

La Finul au Liban

De sources diplomatiques on apprend que la finul, stationnée au sud Liban, se replie vers Nakoura par crainte de ripostes israëliennes aux possibles tirs de missiles contre Israël à partir du Liban. Il faut rappeler que la finule est présente au Liban depuis l'été 2006, suite à la résolution 1701 de l'ONU mettant fin à la guerre de 2006 qui avait éclaté suite à l'enlèvement de trois soldats israëliens par le Hezbollah libanais.

Les effectifs de cette force multinationale sont estimés à plus ou moins 15000 hommes. A cela, il faut ajouter l'équivalent en soldats libanais redéployés au sud  après plus de 30 ans d'absence forcée.

La mission de cette force internationale est claire. Il s'agit de créer une zone tampon entre les deux parties et assurer par tous les moyens (même la force) le respect du cessez le feu accepté par les deux béligérants.

Si cette force se replie par crainte d'être touchée en cas de bombardements et ripostes, la question  est de savoir quelle est son utilité sur le terrain et quelle est la légitimité da sa mission si elle ne parvient pas à l'assumer. Cette question fait naître une deuxième plus grave. Ce repli signifie t-il que le Liban est sur le chemin de la guerre? Si oui n'est t-il pas irresponsable de laisser les populations civiles à la merci des protagonistes sans défense ni conditions de sécurité?
 Par ailleurs, si la finule présente sur place dispose d'éléments tangibles quant à la possibilité de l'ouverture du front libanais, pourquoi la Communauté internationale ne réagit pas sous le mandat clair de ses forces pour empêcher un autre bain de sang?

Je voudrais connaître la position de la Belgique au sujet des informations en question surtout qu'elle dispose de quelques centaines de soldats dans cette région.  L'armée belge a accompli un travail formidable depuis son arrivée au sud Liban l'été 2006. Quelle sera donc l'attitude du Gouvernement belge face à la menace d'embrasement qui s'accentue de jour en jour sur le front libano-israëlien? Les troupes seront elles maintenues ou vont elles regagner la Belgique?

Plus généralement, face à la folie de Gaza, la Communauté internationale multiplie les efforts pour stopper cette guerre.  La tendance va vers une solution à la libanaise. A savoir, une résolution de l'ONU soeur à celle de 1701 de la finul au Liban. Je ne comprendrais donc pas l'inertie de cette même communauté face à la menace d'élargissement du conflit vers le Liban. N'est-il pas préférable de prévenir cette guerre tant que c'est possible au lieu de vouloir l'arrêter après coup? Par ailleurs quelle sera l'efficacité d'une résolution pour Gaza si sa soeur concernant le Liban n'est plus en mesure de s'appliquer?  

21:01 Écrit par Youssef RIZK dans Liban | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

FINUL, BANDE DE NULS ... La Finul ne sert à rien, une simple couverture pour délimiter la frontière avec instruction de détaler au premier coup de feu. Le Hisballah ne ferait qu'une bouchée de la Finul, mais on a empeché Israel de le liquider une fois pour toutes, comme on va le faire à Gaza, et cela recommencera encore et encore...

Écrit par : David | 10/01/2009

Les commentaires sont fermés.