05/01/2009

Réponse à Monsieur Didzou

En réponse au commentaire de Monsieur Didzou (voir commentaire au texte du 04/01/2009), je dirais tout d'abord que je suis heureux de constater la popularité du site VABA. En tant que démocrate et homme ouvert au débat et à la critique je trouve que la diversité d'opinion est un des ciments de notre démocratie.

Je ne me sers pas de mon blog pour fustiger et lyncher les autres. J'utilise juste mon droit à l'expression comme tout un chacun tout en me gardant de tout jugement sur les gens. Si vous prenez la peine de parcourir les publication de mon blog vous seriez peut être moins tenter de me qualifier de "Canard enchaîné" ou de "Charlie Hebdo". Il n'est pas dans ma nature de fustiger les gens, même quand ils ne sont pas d'accord avec mes idées. Je souhaite juste que les débats se placent au niveau des idées. Je ne crains donc pas votre point de vue et vous ne devriez pas à votre tour craindre des attaques de ma part. Je ne vous connais pas et je respecte votre point de vu même si votre réaction me semble être plus le résultat d'un attachement affectif que le produit d'une démarche objective. J'aurais peut-être l'occasion de faire votre connaissance et enrichir davantage le débat sur la politique au niveau de notre Commune.

Monsieur Didzou semble avoir mal lu mes commentaires. En effet, il nie le noyautage du cite VABA par l'opposition en argumentant "qu'on y retrouve des sympatisants de la majorité". Ce faisant, il ne m'apprend rien puisque j'avais déjà relever cet élément.

Cher Monsieur, je suis un fervent defenseur du pluralisme politique. J'estime qu'il est sein d'avoir une confrontation d'idées puisque ni personne, ni aucun Parti politique ne détient la vérité à lui seul. Dès lors, le noyautage du site VABA ne me pose aucun problème bien au contraire cela permet aux gens de se situer par rapport aux différents Partis politiques. Ce qui me dérange c'est le fait de nier cette évidence non pas par les principaux concernés mais par d'autres. J'aurais donc voulu avoir le sentiment des administrateurs de ce site sur le sujet.

Pour le reste, bien sûr que je consulte, depuis longtemps, ce site que je trouve intérressant et riche en informations. Je n'ai jamais remis en cause l'intérêt qu'il pourrait avoir au niveau général. Par ailleurs, je salue le courrage  qui a guidé ses administrateurs dans l'évolution actuelle ce qui ne fera que bonifier le débat.

Enfin, étant donné que votre commentaire est déjà visible, je ne vois pas l'utilité de le publier une fois encore sur mon blog surtout que ma réponse va aiguiser la curiosité des lecteurs. Par ailleurs, la censure ne fait pas partie de mes valeurs. Je me suis empêcher de l'utiliser par le passé quant certains lançaient contre ma personne les attaques les plus virulentes. En parcourant ce site vous pourrai en juger par vous même.

20:58 Écrit par Youssef RIZK dans Conseil communal | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Rassurez-vous, j'ai mis mes sentiments de côté lors de la rédaction de mon post. Sachez aussi que je serais ravi d'échanger nos points de vue ailleurs que sur la toile.
Enfin, il me semble que le cas n'est pas unique à Braine-l'alleud mais qu'il est en fait que des personnes en désaccord envers une politique, un projet, un événement ou une action militaire puisque c'est d'actualité se mobilisent toujours d'avantage que ceux qui soutiennent cette même politique, ce même projet ou événement,... d'où une probable présence plus accrue de citoyen se rapprochant des idées et valeurs de l'opposition mais il n'empêche que Vaba est un site où la liberté d'expression est défendue, où ma parole à autant de valeurs que celle des autres même dans des cas de désaccord et c'est tout à leur honneur.
Par ailleurs, il me semble que le site est suffisamment médiatisé dans la sphère de Braine-l'Alleud, je ne doute pas que même M. le Bourgmestre en connaisse l'existence ;) Dès lors, il faut se demander pourquoi les membres de la majorité ne viennent pas défendre leurs points de vue, éclairer les citoyens sur des questions qui prête à confusion, est-ce par manque de courage politique ? pour quelle autre raison ???

Je n'ai que 19 ans et je suis peut-être encore un peu naïf mais il me semble que les acteurs du site font preuve de suffisamment de respect, de suffisamment d'ouverture que pour permettre un débat sans coup en dessous de la ceinture. Je me trompe peut-être mais la chose à le mérite d'être tenté. Ne fut-ce que pour améliorer la communication et établir une proximité plus importante entre élus et citoyens.

Écrit par : didzou | 05/01/2009

noyautage bonsoir, n'y aller vous pas un peu trop loin en parlant de noyautage?

noyauter: Infiltrer un milieu afin d'y mener des opérations subversives.

je ne vois pas où est le noyautage de l'opposition dans le site vaba. Pouvez-vous donner des exemples puisque Didzou nie cela et que cela semble ne pas aller dans le même sens que vous?

Comme on peut l'apprendre sur le site vaba, la commune ne parle pas de ce site ni son site internet ni dans ses publications papiers (infos facilement vérifiables). Pourquoi?

Quand on lit votre "rapport" du dernier conseil et le rapport de vaba, on se dit que tout le monde n'a pas vécu la même chose notamment sur les logements sociaux. Pourtant, vaba ne fait que reproduire les propos des élus. Vous en parlez également, alors que l'opposition n'en parle pas dans son interpellation. Alors, qui croire? des citoyens qui n'ont rien à gagner - perdre dans l'histoire ou un élu PS qui doit contenter son électorat (là, je pousse le bouchon un peu loin exprès)?

je pense que la majorité et l'opposition ont tout à gagner avec une telle initiative citoyenne.
L'opposition l'a utilisé, l'utilise de temps en temps. La majorité ne le fait pas. Pourquoi? Elle n'a qu'à s'en prendre à elle même.
Elle avait l'occasion de rendre son site interactif, elle ne l'a pas fait. Qui ne communique pas?
quand on lit sur le site de la commune: "La citoyenneté peut s'exprimer de bien des manières, mais elle requiert toujours une bonne information. C'est une des missions que se donne le site internet (communal)". On est en droit de se poser des questions aussi... pas de procès verbaux des conseils communaux, pas de budget. Quel retard par rapport aux autres communes...

Au plaisir de vous lire...

Vincent

Écrit par : Vincent | 13/01/2009

Les commentaires sont fermés.