27/05/2008

Installation au sein du Conseil communal

Le soir du 26.05.08, j'ai vécu mon installation officielle au sein du Conseil communal de Braine-l'Alleud en tant que Conseiller PS.
Je dédie cette installation à mon ami et père sprituel Jean-Marie GRAINDORGE. Cher Jean-Marie c'est avec une grande tristesse et une profonde douleure  que j'accède au Conseil communal. Je te promets de perpetuer ta fibre sociale, ton humanisme authentique et ton souci d'être toujours au service des autres. Ton message est bien vivant et il le restera.

Le rêve de tout candidat aux élections communales est d'accéder au  Conseil communal. C'est pour beaucoup le couronnement d'un investissement et l'aboutissement d'un rêve.
Pour ma part, je considère cet évênement comme une étape importante dans ma lutte pour mieux défendre mes idées et répondre aux attentes de toutes celles et tous ceux qui m'ont apporté leur suffrage. Je les remercie très sincèrement de me permettre de participer à la destinée de notre Commune et au bien-être de ses habitants.


J'ai horreur des polémiques. J'accepte les critiques et les  différences d'opinion  tout en respectant mes adversaires.
A mes détracteurs qui dans un passé récent me traitaient de " frustré" et à tous ceux qui ont orchestré contre ma personne les attaques les plus odieuses, je demanderais d'effectuer un examen de conscience. De plus, à ceux qui ne me connaissent pas mais qui ont pris la liberté de me juger et de me traiter de frustré sur des sites internet (car je n'avais plus de mandat) je dirais qu'aujourd'hui je suis réellement frustré. Frustré de devoir remplacer au Conseil communal un ami et un camarade qui a toujours été respectueux des autres.

En homme convaincu j'ai toujours été au service du Parti sans vouloir de compensation car cette manière de pensée ne fait pas partie de mon personnage. Dans le même temps je n'ai jamais fui mes responsabilités et c'est dans ce sens que j'accompli maintenant mon devoir celui de remplacer Jean-Marie GRAINDORGE. En homage à Jean-Marie et pour sa mémoire, ma frustration de le remplacer dans ces conditions se transformera en force pour mieux défendre sa ligne politique. C'est donc bien là que réside ma frustration à savoir de devoir continuer les projets d'un ami qui nous a quitté au lieu de le faire à ses côtés.

A ceux qui ont voulu me diaboliser et salire mon image je dirais que les faits me donnent raison. En effet, s'ils prennent la peine de suivre les positions récentes de l'USC de Braine-l'Alleud, ils apperceveront assez vite  de la justesse et de la pertinence de mes reflexions puisque le Parti socialiste représenté par son USC de Braine-l'Alleud a finalement adopté la même ligne politique que moi.


En tant que socialiste convaincu et en tant qu'homme consensuel, je mettrai toute mon enérgie au service du groupe socialiste au sein du conseil communal dans l'intérrêt général tout en gardant mon indépendance d'esprit. C'est une des richesses de notre Parti que de permettre la diversité et la divergence d'opinions et je m'en réjouis.
Je terminerai par dire qu'il est aisé de critiquer une personne et de tenter de ternir son image sans preuve. Mais ce qui est plus difficile c'est de reconnaître l'erreur et de l'avouer. En effet, reconnaître son erreur c'est faire preuve d'une certaine grandeur d'âme et d'un minimum de dignité.Je considère que la page est tournée et je vais me consacrer à ma tâche.

Chères lectrices, chers lecteurs,  je suis à votre disposition, et je n'hésiterai pas à relayer vos préoccupations et répondre au mieux à vos attentes.

22:00 Écrit par Youssef RIZK dans Conseil communal | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Vous connaissant un peu, je suis certaine que vous allez accomplir un travail remarquable.J'espère que les grincheux et les jaloux réfléchiront à 2 fois avant d'émettre des critiques négatives et qu'ils soutiendront vos idées.Il n'y a aucune honte à reconnaître ses erreurs!!! BON VENT...

Écrit par : N.D. | 27/05/2008

Les commentaires sont fermés.